Pic à glace

Technique de la correction des cicatrices en pic à glace.

Le cabinet de dermatologie du Dr arouete à Paris 16 ème vous présente la technique de la correction des cicatrices en pic à glace.



La plupart des cicatrices d’acné sont des creux à fond plat ou légèrement courbes, bien visibles. Les bords sont réguliers à angle obtu.
En présence d’une cicatrice en pic à glace, soit le fond apparaît comme pointu, les bords de la cicatrice se rejoignant en profondeur suivant un angle très aigu, en pointe ( pic ) soit dans certains cas comme inexistant. Cette absence de fond plat bien visible empêche la correction par relèvement.
La correction doit alors être effectuée par microgreffe.

Technique

Les bords de la cicatrice doivent être finement dessinés, après avoir vérifié l’absence de décollement des bords, ce qui nécessiterait d’agrandir le diamètre du cercle.
Le premier temps opératoire est le prélèvement de la microgreffe pris dans la zone sous mentonnière, par un punch dont le diamètre doit être de 0,25 à 0,50 mm supérieur au cercle dessiné de la cicatrice.
Après anesthésie locale de la zone sous mentonnière, le microgreffon incise par le punch adéquoit est prélevé à une profondeur de 4 à 5 mm et déposé provisoirement dans une cupule contenant une compresse imbibée de sérum physiologique. La zone de prélèvement est immédiatement fermée par un petit point de suture.



Le temps suivant comporte l’incision circulaire de la cicatrice en pic que l’on retire en bloc et que l’on remplace immédiatement par la microgreffe. Elle sera positionnée à niveau ou à peine légèrement au dessus de la peau environnante. Elle ne nécessitera aucun point de suture. Un petit pansement gras sera placé et maintenu pendant quelques jours.

Voir aussi : Cas de traitement des cicatrices d'acné au cabinet à Paris 16